Portait Blogueuse à Mon's Livre 

                Karen Kazcook

Bonjour Karen, peux-tu te présenter afin de nous en apprendre un peu plus sur toi et sur ta démarche ? 

Bonjour, et bien moi c'est Karen j'ai 35 ans, je vis dans le Nord de la France près de Valenciennes. Je suis passionnée depuis toute petite par les livres... A l'âge de trois ans je répétais inlassablement à ma maman que lorsque je saurais lire j'allais lire lire lire lire... Et je m'efforce de réaliser ce rêve d'enfant au quotidien. Je lis tous les genres, j'aime ensuite en parler, chroniquer, donner envie aux autres de découvrir les livres que j'ai adorés. J'aime aussi beaucoup aider les auteurs dans leurs projets... De formation littéraire je pense que j'ai un bon bagage pour donner de bons conseils littéraires à qui le souhaiterait alors j'en profite. Je fais toujours tout avec passion et surtout avec plaisir. C'est mon credo.

 

Tu as choisi de présenter tes chroniques littéraires, non sur un blog dédié, mais sur une page facebook. Pourquoi ce choix ? S'inscrit-il dans un rapport particulier que tu nourrirais à l'égard des réseaux sociaux? 

En effet, je suis présente sur les réseaux sociaux depuis les débuts de Facebook, je suis quelqu'un de très ouvert, sociable. J'aime profondément les gens... Je tiens toujours à découvrir le bon en chaque personne. Pour moi, que ce soit Facebook, Instagram, Twitter ou même les plate-formes plus ciblées du type Babelio il faut absolument que j'y partage mes avis de lecture. On sait tous qu'aujourd'hui les gens veulent tout, tout de suite et les avis postés sur le fil en direct autour de la sortie d'un livre pour sa promotion ou encore sur un ouvrage phare provoquent tant de beaux échanges, des discussions constructives et enrichissantes... C'est tellement chouette de nos jours de pouvoir aller au-delà de la lecture solitaire et d'en parler avec d'autres lecteurs, blogueurs, et même avec les auteurs ou autres acteurs de la chaîne du livre. J'adore !

Et puis un petit secret : il se pourrait bien aussi qu'un blog plus formel soit en préparation... Chut !

 

Ta page répond au nom évocateur de « La Kaza de papel ». Peux-tu nous en dire davantage sur cette dénomination ? 

Alors en fait j'ai rêvé ce nom... Vraiment. En pleine nuit, et je l'ai noté. Mon surnom est Kaz et j'adore les livres en papier... et aussi les séries Netflix, celle-ci particulièrement... c'était tout trouvé, il me colle à la peau et à mes origines espagnoles !

 

•  Tu gérais auparavant une page (toujours présente sur facebook) consacrée à la cuisine : « La cuisine des mamans ». En couverture, on peut y lire «  Bienvenue chez Fred et Kaz ». Je perçois l’envie de partager des idées et de le faire en famille. Dans quelle circonstance et pourquoi as-tu bifurqué vers la littérature ? 

Oui, j'ai d'abord tenté l'aventure du blog pendant près de sept ans avec une amie, Fred. On postait nos recettes, on échangeait avec les internautes, on testait des produits... C'était super chouette. On avait atteint les 40000 abonnés sur Facebook, énorme. Ce qui est drôle c'est qu'à l'époque avec Fred, qui est aussi une grande lectrice, on s'envoyait déjà des colis de livres pour en parler ensemble. Nos vies personnelles ont changé, le temps a manqué, on a eu d'autres envies, d'autres ambitions, chacune de notre côté mais jamais bien loin. Fred est d'ailleurs rédactrice web aujourd'hui, alors que moi je suis correctrice et chroniqueuse littéraire. On a évolué en parallèle sur des chemins très proches au final. C'est une amie qui compte, encore aujourd'hui, beaucoup pour moi. 

 

Tu es présente au salon du livre de Mons. Cette visite est-elle l’occasion d’une sortie professionnelle ou familiale ? 

Les deux ! Et j'ajouterais même une sortie amicale. J'y vais avec mon mari et mon fils mais aussi avec Jessica, une amie chroniqueuse  (Les voyages litteraires de Salem) et son mari, qui en profitent pour passer quelques jours à la maison. On compte retrouver plein d'autres amis virtuels (mais qui sont devenus bien plus que ça) sur place. On a hâte ça va être génial. 

Et professionnelle aussi pour voir, revoir, découvrir des auteurs, des maisons d'édition, discuter, échanger, profiter ensemble et pourquoi pas proposer mes services de chronique, conseil littéraire, relecture ou correction.

 

Le Journal des Blogs Littéraires tente modestement de créer des passerelles entre maisons d’éditions, auteur(e)s, blogueurs/ses et lecteurs. Que penses-tu de cette initiative ?

Honnêtement je trouve que c'est une super idée de mettre tout le monde sur un pied d'égalité et de permettre des contacts en tout genre entre tous les maillons de la chaîne. J'aime beaucoup votre site et je tiens vraiment à vous remercier pour votre intérêt, cette interview et nos échanges en général. Je ne vous souhaite que du bon, du chouette et du grandiose à venir et vous dis à bientôt !

Merci à Karen d'avoir pris le temps de répondre à mes questions . 

Photo personnelle de Karen Kazcook avec Barbara Laurame. Auteure en visite dans le salon.

                                                                                                             Christine P. (Au pays des books) 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now